Schwabe

Zuflucht suchen Chercher refuge


Itinera (Itinera)
Schweizerische Gesellschaft für Geschichte (Hrsg.)

Itinera
42: Matthieu Gillabert / Tiphaine Robert (Hrsg.)
Zuflucht suchen
Chercher refuge

Phasen des Exils aus Osteuropa im Kalten Krieg
Les phases d’exil d'Europe centrale pendant la Guerre froide

2017. 192 Seiten, 1 Tabelle. Broschiert.
sFr. 48.- / € (D) 48.-
ISBN 978-3-7965-3646-5
Zuflucht suchen Chercher refuge48.00


Der vorliegende Band beschäftigt sich in sozial-, kultur- und politikhistorischer Per­spektive mit Exilantinnen und Exilanten aus Osteuropa während des Kalten Krieges. Die komplexe Geschichte der Flüchtlinge aus den kommunistischen Ländern wird dabei mit den aktuellsten Forschungsansätzen zu Migration und Exil verbunden, zugleich soll neue Forschung stimuliert werden. Die Beiträge beschäftigen sich mehrheitlich mit dem Exil in die Schweiz, überschreiten aber auch den nationalen Rahmen: Sie rufen dazu auf, Vergleiche zu ziehen und unterstreichen die transnationale Dimension des untersuchten Exils.



Ce cahier sur les exilés d’Europe centrale pendant la Guerre froide porte sur une histoire sociale, culturelle et politique des réfugiés du bloc communiste. Il se donne pour premier but de relier leur histoire complexe aux recherches actuelles sur l’exil et la migration. Le second objectif est de stimuler de nouvelles recherches. C’est pourquoi les présentes études dépassent le cadre suisse: elles appellent à des comparaisons avec la situation helvétique tout en soulignant la dimension transnationale de cet exil.

Matthieu Gillabert est spécialiste de l’histoire des relations culturelles internationales et étudie actuellement les circulations étudiantes à la Cité internationale universitaire de Paris. Il a publié Dans les coulisses de la diplomatie culturelle suisse (Alphil, 2013) et Varsovie métropole (Noir sur Blanc, 2016), ainsi que plusieurs articles sur les contacts culturels Est-Ouest pendant la Guerre froide («Cultural Diplomacy of Switzerland and the Challenge of Peaceful Coexistence», in: Mikkonen, Koivunen (eds.), Beyond the Divide, New York 2015).


Tiphaine Robert a effectué ses études à l’Université de Fribourg. Ses travaux portent sur l’histoire des migrations pendant la Guerre Froide et sur l’histoire de l’art commémoratif. Assistante diplômée en histoire contemporaine à l’Université de Fribourg, elle réalise actuellement une thèse de doctorat portant sur les réfugié·e·s hongrois·e·s de 1956. Une bourse du Fonds National Suisse lui a permis d’effectuer un séjour de recherche à Budapest (Académie Hongroise des Sciences) et Paris (EHESS) en 2015–2016.

Zu diesem Titel ist kein Pressestimmentext verfügbar.